Psychologie des couleurs et identité graphique

Lorsqu’on concocte l’identité visuelle de sa marque, on s’intéresse forcément aux couleurs. Les couleurs sont trèès importantes dans la communication visuelle ! Elles ont un sens très particulier qui est capté et interprété par l’inconscient de la personne qui la voit.

Il y a de nombreuses subtilités et ambivalences mais disons grosso modo que le vert évoque la nature, le bleu le spirituel, le jaune l’optimisme, le rouge la passion, etc.

Identité visuelle d’un site web

Sur un site web, c’est exactement le même principe, les couleurs ne devraient pas être choisies au petit bonheur la chance ! Elles sont trèès importantes là aussi. Elles vont créer l’ambiance du site, elles vont influer fortement sur ce que ressent le visiteur / la visiteuse lorsqu’il / elle le parcourt.

Pour choisir des bonnes couleurs, il est donc important de se demander :

  • quelles valeurs le site web incarne (cela est fortement lié à la marque)
  • comment j’ai envie que l’internaute se sente en naviguant sur le site
  • quel est le ton employé par les contenus présents sur le site (pour assurer une cohérence entre les visuels et les mots)
  • comment ce site se démarque des autres sites sur le même sujet

Palette de couleurs harmonieuses

Il existe beaucoup de ressources gratuites sur les Internets quant aux palettes de couleurs. Des sites entiers comme Design Seeds y sont dédiés. Pinterest est aussi un bon outil pour rechercher des teintes assorties si on garde à l’esprit que la plupart des résultats seront très “féminins”.

On peut trouver une multitude de combinaisons de couleurs toutes prêtes (de 3 couleurs jusqu’à 8 voire 10 couleurs).

Les couleurs de chaque palette sont harmonieuses et choisies avec soin et goût.

Oui mais…

Couleurs harmonieuses mais non adaptées aux écrans

Le souci est que ces palettes ne sont pas souvent exploitables pour un site web (ou une appli mobile, d’ailleurs). Car les écrans imposent des contraintes à l’utilisation des couleurs.

Les palettes qu’on trouve ici et là sont peut-être très intéressantes pour la décoration intérieure ou les vêtements mais rarement pour un support numérique (on ne dit officiellement plus “digital” hehe).

Pour être plus juste, l’écran ne vient pas avec ses contraintes (un écran en a peu, finalement) mais avec des utilisateur·ice·s et leurs usages à prendre en compte pour faciliter leur accès à l’information.

L’époque des sites web kitsch multicolores façon sapin de Noël (donc illisibles) est aujourd’hui révolue et il s’agit bien plus que d’une faute de goût.

Ce qui compte avant tout, c’est bel et bien que l’internaute sache s’il·elle est au bon endroit et comprenne donc rapidement ce que propose un site web. Le contenu de chaque page doit être lisible facilement par tout le monde.

Charte graphique pour le web

Une charte graphique optimisée pour le web et les écrans doit donc répondre à certains critères et bonnes pratiques spécifiques.

  1. Les couleurs seront peu nombreuses.
  2. Les contrastes seront forts.
  3. On utilisera des blancs et des noirs pour le texte.
  4. Les éléments cliquables seront identifiables facilement, avec souvent une seule couleur spécifique.

Contrastes et accessibilité

Qu’est-ce que l’accessibilité ? C’est le fait de garantir un accès au contenu et fonctionnalités d’un site ou d’une application à tout le monde.

Tous les utilisateurs n’ont pas la même vue, les mêmes capacités et ne consultent pas leurs écrans dans les mêmes conditions. L’idée de l’accessibilité est de garantir à tout le monde une expérience utilisateur optimale.

Pourquoi se soucier de l’accessibilité ? Nous sommes tous plus ou moins concernés par l’accessibilité. La personne ayant un handicap visuel comme la personne n’en ayant pas mais consultant son téléphone en plein soleil, avec un bras cassé, etc.

Il est primordial d’assurer un accès facile à tout un chacun. C’est même une obligation légale dans certains cas : quelques ressources officielles sur Legifrance et la DINUM.

Comment garantir l’accessibilité de son site ? Les couleurs sont un des critères d’accessibilité, loin d’être le seul !

Ici j’ai envie de sensibiliser à cette question mais l’accessibilité est un sujet d’expertise à part entière.

Un équilibre à chercher

Pour garantir pour son site web (ses réseaux sociaux, son appli) la lisibilité, l’accessibilité d’un côté ; l’unicité, la différenciation de l’autre, l’idée est de trouver l’équilibre entre :

  • respecter les bonnes pratiques des écrans
  • et garder l’originalité de la marque.

À l’heure où le blanding (mot-valise : branding, lié à la marque + bland, insipide) est devenu une nouvelle norme, c’est tout un espace pour se démarquer intelligemment qui est ouvert !

Outils disponibles

Il existe de nombreux outils gratuits sur les Internets pour se créer une palette de couleurs. Parmi mes chouchous, il y a :

Ces outils sont puissants, ces outils sont très bien conçus et d’une aide précieuse !

Seulement voilà… ces outils demandent un long temps de prise en main. Ils nécessitent d’avoir une certaine pratique des couleurs, un œil affuté.

Bref, malgré ce qu’ils laissent imaginer, ils ne sont pas pour tout le monde. Comme pour les palettes toutes préparées, il est facile de s’y perdre.

C’est exactement pour t’éviter de te perdre dans la jungle des outils, des conseils, des palettes que j’ai créé une bibliothèque de ressources gratuites qui te simplifieront la vie 😉 

J'aide les entrepreneur·e·s authentiques et passionné·e·s à être visibles grâce à une identité visuelle et un site web qui leur ressemblent.

100% toi, 100% efficace.

0% blabla, 0% fausses promesses.

Discutons de tes projets, gratuitement et sans engagement.

Envie de rester en lien et avoir accès à une bibliothèque de ressources gratuites qui te feront gagner du temps ?

Ça tombe bien, il y a la newsletter pour ça !

À très bientôt !