Voilà une question qui peut paraître épineuse. Est-ce que je parle de moi et jusqu’à quel point ? Je n’ai pas très envie de parler de moi… Et si je n’en mets pas du tout, le problème est réglé ! Easy peasy. 

Qu’est-ce que je raconte ? Mes autres pages sont déjà assez détaillées, ce que je propose est clair. Pourquoi me répéter

Est-ce que je ne vais pas embêter les visiteur.euse.s du site avec “moi, ma vie, mon œuvre” ?

Intérêt de la page À propos

La page À propos ou Qui suis-je est l’une des pages les plus visitées sur un site web, elle est tout simplement indispensable ! D’ailleurs, si elle porte très souvent le même nom quel que soit le site visité, c’est qu’elle renvoie à une forme de repère pour les internautes

L’internaute se demande : 

  • est-ce que je peux trouver sur ce site ce qui m’intéresse
  • qui se cache derrière ce site ? 
  • quelles sont ses motivations ?
  • est-ce que nous sommes sur la même longueur d’onde
  • est-ce que je peux faire confiance au contenu du site ?

Structure générale de la page À propos

Il y a en gros deux écoles pour le contenu de la page À propos : 

Soit elle explique clairement ce que l’internaute va trouver sur notre site, quels bénéfices iel va pouvoir en tirer, sans trop parler de soi (mais un peu quand même).

Soit elle raconte son histoire pour embarquer l’internaute dans son univers et finir par expliquer pourquoi on est la bonne personne pour l’aider.

Finalement la page À propos est comme un pitch écrit sur une page, on reprend donc les mêmes mécanismes : capter l’attention de l’autre en répondant à son intérêt personnel ou capter l’attention en racontant une histoire bien menée.

Les deux approches revenant au même : donner suffisamment d’informations pour que le lecteur ou la lectrice sache rapidement s’iel est au bon endroit

Cela peut aussi être une vidéo mais attention une vidéo seule n’est pas une bonne idée, il vaut mieux avoir aussi un texte en complément. Beaucoup d’internautes ne lisent pas les vidéos d’un site web.  

Toute la subtilité de l’exercice est de faire comme si on parlait de soi en parlant finalement de l’autre (l’internaute). Car, oui, l’internaute se fiche pas mal de qui est derrière un site, en réalité. Iel veut surtout savoir s’iel a un intérêt à le parcourir ou non et s’iel peut faire confiance aux contenus présents (a fortiori s’ils sont payants). 

Guides pratiques pour construire sa page À propos

En pratique, cela donne quoi ? 

Approche pourquoi / comment / quoi

On peut reprendre à profit la vision de son activité, son fameux message. C’est l’endroit idéal pour l’exposer et dérouler le fameux cercle d’or (pourquoi, comment, quoi)

Comment son activité veut inspirer et impacter le monde ? Quel est le constat de départ, voire l’indignation, qui a motivé la création de cette activité ? Dans quelle mesure ce site ambitionne-t-il de faire bouger les lignes ? Quelle vision est imaginée grâce à cette activité ? 

Une fois l’imagination de l’internaute titillée, on lui suggère un “comment”. 

Comment est mise en place cette vision ? Quelles sont les valeurs et les expertises spécifiques à notre activité ? Qu’est-ce qui rend notre entreprise meilleure ou différente des autres ? Quel genre d’expériences vivent nos clients ? 

Enfin on expose plus de détails pour les plus curieux.ses qui seront arrivé.e.s jusque là. 

Quels types de produits et/ou services vend-on ? Quels contenus sont disponibles ? Concrètement, clairement. 

Approche histoire personnelle

Inversement si on choisit l’option de raconter son histoire, il s’agit de bien ficeler celle-ci en immergeant l’internaute dans son expérience personnelle afin qu’iel puisse s’en rappeler et s’y identifier

Voici une trame très schématique pour raconter son histoire : 

  • situer le personnage (toi, donc) : où est-il, que fait-il, que ressent-il ?
  • expliquer la tension principale que le personnage vit : contre qui/quoi, pourquoi ? 
  • l’apogée : comment sa situation problématique est-elle résolue
  • la conclusion et transmission : quelles leçons pouvons-nous tous tirer de cette expérience ?

Tout l’art du storytelling est de faire appel aux sens et aux émotions de son auditoire/lectorat pour réellement faire vivre son expérience à l’autre. 

C’est un art subtil qui se travaille. Il ne faut pas avoir peur de faire 10, 20, voire plus, versions de son histoire pour aboutir à LA bonne histoire. 

À inclure au minimum

Quel que soit le type de page choisie, il faudrait aussi y incorporer au minimum : 

  • son nom (sinon, cela embarrasse les personnes qui voudraient rentrer en contact avec toi)
  • sa photo (et si vraiment tu n’as pas envie, un avatar)

Par quoi commencer pour s’y mettre ? 

Je te propose une façon très simple : 

D’abord écrire une version de ta page À propos, la plus longue possible, avec ton propre ton naturel, comme si tu parlais. 

PUIS aller t’inspirer de ce que font les autres (voici ma page À propos si tu le souhaites, elle est loin d’être parfaite) : que gardes-tu et exclus-tu des pages À propos que tu lis ? Pourquoi ?

Enfin de retravailler ta première version pour l’améliorer avec les éléments récoltés à l’extérieur. Généralement, en simplifiant et en raccourcissant.

Et recommencer ces étapes autant que nécessaire… ! Et être créatif.ve en se démarquant !

Partage avec nous ta page À propos en commentaire de cet article si tu en as envie, on pourra s’inspirer mutuellement 😉 

J'aide les entrepreneur·e·s authentiques et passionné·e·s à être visibles grâce à une identité visuelle et un site web qui leur ressemblent.

100% toi, 100% efficace.

0% blabla, 0% fausses promesses.

Discutons de tes projets, gratuitement et sans engagement.

Envie de rester en lien ? La newsletter est faite pour ça.

Bien mieux que les réseaux sociaux où tout est lissé, mieux encore que le blog visible de tout le monde, les e-mails sont garantis 100% authentiques et 0% spam.

À très bientôt !