Lorsqu’on a une solo-entreprise, qu’on ait une posture de freelance ou non, et qu’on cherche quel nom lui donner, on observe habituellement deux camps qui s’opposent sur cette question. 

  • Il y a le camp de ceux qui conseillent de prendre un nom commercial
  • Et puis il y a le camp de ceux qui conseillent de garder son nom de personne

Chacun de ces deux camps donne d’ailleurs des arguments qui semblent avisés et pleins de bon sens. Ce qui n’arrange pas nos questionnements… 

Dissocier vie privée et vie professionnelle

Parmi les arguments fréquents en faveur d’un nom commercial, on entend souvent que cela permet de dissocier vie personnelle et vie professionnelle

À mon sens, c’est une fausse bonne idée. Cette dissociation n’est absolument pas liée au nom de sa marque ! Elle tient à une posture professionnelle, une organisation dans son travail et sa vie privée. Peu importe le nom, ce n’est pas lui qui conditionne cette posture mais des choix forts et un respect envers soi-même et son activité. 

En réalité, derrière un tel choix, il y a souvent une peur de se montrer en tant que personne et un fantasme de rester caché.e tout en étant visible. Bon, eh bien, autant mettre les pieds dans le plat directement : ça ne fonctionne pas ! On ne peut pas avoir une marque visible tout en étant caché.e en tant que personne. Les deux sont intimement liées et ce n’est pas forcément quelque chose de négatif. 

Plutôt que de faire vivre ce fantasme, il est beaucoup plus constructif de définir clairement ce qu’on a envie de protéger de sa vie privée et ce qu’on a envie de communiquer dans le cadre de son activité professionnelle. Ce n’est pas parce qu’on a envie d’être sincère dans son business qu’il va falloir tout raconter de sa vie privée sur les réseaux sociaux… encore heureux ! Là encore, en tant que chef.fe d’entreprise, on a ce choix à prendre (et on se moque bien des choix qu’ont faits nos collègues, hein). 

Avoir l’air d’une grosse structure

Un autre argument que l’on lit souvent : pour se faire passer pour une plus grosse entreprise (par exemple, une agence) et ainsi pouvoir facturer des prix plus élevés

Bon. Il y a deux pièges dans cette façon de voir les choses. 

D’abord faire croire à un client qu’on est une agence alors qu’on est freelance solo, ça s’appelle mentir. Pas de problème à part de conscience à ce stade. Sauf si le client le découvre. Quel genre de réaction crois-tu qu’il puisse avoir ? La confiance en prend un coup, tout simplement. Et quand la confiance en prend un coup, les contrats et commandes aussi.  

Ensuite, croire qu’il faille être une grande entreprise pour facturer des prix corrects est à côté de la plaque. Qui décide de ses prix ? Là encore il s’agit d’un choix et d’une posture, rien d’autre. Il va simplement falloir tenir bon sur ses appuis pour refuser de faire des rabais systématiques à tous ces prospects qui trouvent nos prix trop chers. Il y en aura toujours, peu importent nos prix et le nom de notre entreprise ! 

Par contre, si on a réellement l’ambition d’employer des collaborateurs, là c’est complètement approprié ! De même si on travaille avec des associé.e.s. 

Risques juridiques

Je voudrais aussi rajouter un risque par rapport au nom commercial : il va falloir faire des recherches pour voir s’il est déjà pris et l’enregistrer auprès de l’INPI. Cela peut être une petite formalité (qui a un coût) comme une source potentielle de problèmes. 

Malgré ce que je souhaiterais, une soloentreprise et une grande entreprise n’ont pas le même poids juridique. Et, même en étant dans son bon droit, on s’expose à des procédures judiciaires coûteuses et énergivores qui pourraient mettre en péril la viabilité de notre activité. 

Opportunité de créer des liens et de la valeur

Et puis, pour avoir été cliente de plusieurs personnes à leur compte, j’ai apprécié pouvoir les connaître, au moins en partie. Ne serait-ce que leur nom… Travailler avec une grosse entreprise, c’est souvent impersonnel et froid, quand les soloentrepreneur.e.s ont cette opportunité de créer de vrais liens avec leurs clients. Ce n’est pas qu’un confort personnel, c’est une réelle valeur dans l’expérience client qui peut se monnayer si la stratégie est bien conçue.

Tout l’enjeu est de bien jouer avec ses cartes sans chercher à (se) faire croire qu’on en a d’autres en mains ! 

J'aide les entrepreneur·e·s authentiques et passionné·e·s à être visibles grâce à une identité visuelle et un site web qui leur ressemblent.

100% toi, 100% efficace.

0% blabla, 0% fausses promesses.

Discutons de tes projets, gratuitement et sans engagement.

Envie de rester en lien ? La newsletter est faite pour ça.

Bien mieux que les réseaux sociaux où tout est lissé, mieux encore que le blog visible de tout le monde, les e-mails sont garantis 100% authentiques et 0% spam.

À très bientôt !