Question qui peut te sembler tombée du ciel. Évidemment que c’est compatible puisque c’est pour notre bien à tous !

Vraiment ?

Toi aussi tu as remarqué autour de toi que ce sont plus souvent les femmes qui sont sensibles aux causes écolo ? Sans vouloir généraliser de façon simpliste, je sais très bien que ce n’est pas réservé aux femmes. Et heureusement !  

La vie est complexe, les catégories n’existent que nos têtes. M’enfin quand même…

On voit très bien comment est tournée la communication autour des causes écolo. C’est niais, c’est faussement bienveillant, c’est doux. Étouffant et castrant

Ce n’est pas que les femmes soient niaises, faussement bienveillantes et douces. Simplement que c’est l’image véhiculée et renforcée par le marketing autour des produits et services éco-responsables. 

Je n’ai jamais vu de communication badass autour des sujets écolo. Habituellement, ça tourne autour de cuicui les petits oiseaux, la famille, la nature (ce mot ne veut rien dire, au passage), minimiser son impact, etc. Le tout enrobé généreusement d’un vert passé au soleil censé donner envie d’aller vivre dans une cabane dans la forêt. 

C’est niais au possible. Je reste persuadée que c’est parce qu’on s’adresse principalement à des femmes. Et franchement ça fait mal aux fesses de l’écrire : la communication écolo est niaise parce qu’elle s’adresse majoritairement aux femmes.  

D’ailleurs, les femmes écolo doivent évidemment passer beaucoup de temps à la maison pour coudre des sacs à vrac, préparer de la lessive à base de savon râpé, laver les couches de leurs poupons, etc. 

Voilà voilà. 

Toute ressemblance avec une obligation d’être femme au foyer ne serait que pure coïncidence. Il faut juste rajouter la logistique liée à tous ces gestes, la charge mentale, et continuer une vie normale. Sans broncher ou se plaindre parce que c’est trop épuisant. Facile. 

Malheur à toi si tu t’éloignes de ce nouveau modèle unique socialement acceptable. Il s’agit bien de fausse bienveillance, je le rappelle. 

Donc, encore un fois, si c’est un vrai choix ça peut être hyper bien vécu, être source d’empouvoirement et hyper badass. 

Se passer les nerfs en râpant du savon, ça marche très bien, par exemple, héhéhé. Et puis il y a de vraies grosses économies à faire (radine power !). 

Si c’est un énième diktat social genré, c’est de la merde, couleur vert passé au soleil, mais de la merde quand même. 

Et vu ce qu’on essaie constamment de nous faire culpabiliser autour de ces sujets, pas toujours facile de savoir quels sont nos vrais choix. 

Ce constat est le même pour l’alimentation. Certaines femmes pour qui le régime végéta*ien n’est pas adapté se mettent en danger au nom de bonnes intentions et de culpabilité. Alors que pour des raisons purement physiologiques, elles ont tout intérêt à redoubler de prudence pour équilibrer leur alimentation.  

Je ne crois pas du tout à la culpabilisation comme levier d’action. C’est de la manipulation à l’état brut. 

La manipulation serait-elle plus facile envers les femmes soucieuses car éduquées à ne pas trop déranger et prendre soin des autres ? Je le crois. Et encore une fois, ça fait mal aux fesses de l’écrire.  

Évidemment ce sont des généralités. Et comme toute généralité, elles ne sont pas exactes. J’en ai bien conscience. Et même si je vois quelques contre-exemples autour de moi, je trouve dans cette analyse grossière et généralisante un petit quelque chose de vrai quand même. 

Je reste convaincue que c’est seulement en prenant en compte ses propres besoins et en faisant ses propres choix dans le plaisir et égoïstement qu’on en vient naturellement à contribuer aux causes plus grandes que soi.

Certainement pas en se ratatinant et en se sacrifiant pour se donner bonne conscience et que les autres aient une bonne image de soi. Qu’on soit homme, femme, non-binaire, ou dans toute autre forme de catégorisation grossière.  

J'aide les entrepreneur-e-s authentiques et passionnés à être visibles grâce à une identité visuelle qui leur ressemble.

Ainsi, ils/elles peuvent se consacrer pleinement et sereinement à leur cœur d'activité !

J'ai à cœur de traduire fidèlement leurs univers sous forme d'éléments visuels porteurs de sens et cohérents. Je sais qu'ainsi il leur est facile de toucher les personnes qu'ils/elles ont envie d'aider !

C'est aussi simple que ça. Gagnant-gagnant sur toute la ligne.

 

Je réalise également des illustrations, sites web et des supports de communication web & print.

Tu es intéressé.e pour échanger avec moi sur ton projet ou sur mes services d'identité visuelle et d'illustrations ?